Accueil > Actualités de la formation et des événements juridiques > 5 questions à... Pierre Berlioz sur la formation commune Magistrats, (...)


5 questions à... Pierre Berlioz sur la formation commune Magistrats, Avocats, Juristes.



l’EFB [1], l’ENM [2] et l’AFJE [3] ont créé une formation commune aux avocats, magistrats et juristes leur permettant de "se connaître, se parler, se former ensemble pour faire avancer les juristes et le droit".
Pierre Berlioz, Directeur de l’EFB, co-organisateur de cette formation vous en dit plus dans l’interview suivante.

Quelle lacune cette formation vient-elle combler, quel est son objectif ?

Pierre Berlioz : "L’objectif est inédit : dispenser à un public composé à parité de trois professions du droit – magistrats, avocats, juristes d’entreprise – une formation construite de concert par un membre de chacune d’entre elles, sur des thématiques de droit de l’entreprise qui sont au cœur de leurs pratiques respectives.

Cette formation offre ainsi une perspective complète en même temps que des regards croisés sur des sujets qui n’étaient jusqu’alors abordés qu’à travers un prisme, voire deux."

Êtes-vous en train de poser les premières pierres pour la construction d’une "grande profession du droit" que certains appellent de leurs vœux ?

"En vérité la grande profession du droit existe déjà : c’est la communauté des juristes. Nous avons le même socle de formation universitaire, un même mode de raisonnement, et nous œuvrons, chacun à notre place mais ensemble, à une même cause : la réalisation du droit. C’est précisément le cœur de cette formation : rassembler les membres de cette communauté pour leur faire partager une compréhension commune des textes et des techniques qu’ils mettent tous en œuvre, et la manière dont chacun les pratique, dans la fonction qui lui est propre."

Magistrats, Avocats, Juristes : pourquoi les regrouper, et exclure de fait les autres professions (notaires, huissiers, greffiers etc.) ?

"Nous avons tous en tête la célèbre citation du Cid : « Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort / Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port ». Nous avons initié cette odyssée à trois, mais nous comptons bien être plus nombreux pour la poursuivre. D’ailleurs, avec l’ENM, nous travaillons sur une autre formation commune, cette fois avec l’ENAP (école nationale de l’administration pénitentiaire), sur le droit de la peine. Le mouvement est lancé !"

Lisez l’intégralité de cette interview ici !


[1Ecole de Formation des Barreaux

[2Ecole Nationale de la Magistrature

[3Association Française des Juristes d’Entreprise


Dernière mise à jour de cette page : 19 novembre 2020 | Tous droits de reproduction réservés formations-juridiques.fr.