De la mer à la montagne : Quels dialogues pour la gestion du territoire ?

Nice

Axée sur un dialogue entre le monde du nautisme et celui de la montagne autour des thèmes du tourisme, du développement durable, de l’Économie et de la gouvernance des territoires, cette Journée Nationale réunira élus, parlementaires, juristes, avocats, fonctionnaires et professionnels pour échanger sur les retours d’expériences et les visions d’avenir sur la gouvernance des territoires littoraux et montagnards.

Et c’est parce-que la Région méditerranéenne est une référence en matière de politique diagonale entre la mer et la montagne que nous avons souhaité y organiser ces rencontres.

Les thèmes abordés seront les suivants :

- Le traitement juridique des territoires littoraux et montagnards en améliorant l’articulation entre loi montagne et loi littoral
- la gouvernance des territoires littoraux et montagnards
- Le développement économique et comportements sociétaux des usagers au regard du développement durable des territoires.

Longtemps porteuses d’images contrastées, regardées comme des espaces inhospitaliers voire inhumains, pour l’immensité de l’un et les sommets de l’autre, il existe aujourd’hui une appréhension beaucoup plus positive de ces territoires avec le développement de synergies vertueuses.

Le littoral et la montagne sont des territoires qui doivent répondre à une triple exigence :

-  Un développement socio-économique pertinent et innovant
-  Une culture touristique désirable
-  Un environnement durable

Ces espaces sont le bien commun de la nation toute entière et en premier lieu il appartient à l’État et aux collectivités territoriales, dans une gouvernance lisible, dans un étroit partenariat, de garantir l’équilibre fondamental entre protection et aménagement et de porter des orientations claires et fortes pour leurs avenirs :

-  Développement et réhabilitation des espaces : couverture du littoral et des massifs dans une politique régionale égalitaire
-  Regroupement et coopération des filières économiques, techniques
-  Diversification et innovation des offres touristiques
-  Pérennisation des secours
-  Culture de sobriété environnementale : circuits courts, économies d’énergie…
-  Modulation du droit pour s’adapter aux spécificités

Comment allier la préservation de ces territoires d’un intérêt écologique majeur avec le développement économique et social ? Quelles synergies possibles entre les acteurs économiques, les acteurs de la protection environnementale et les pouvoirs publics ?

Enfin, sous l’angle touristique, ce marché en forte croissance s’est caractérisé, au cours des cinq dernières années, par une mondialisation accrue, avec notamment un élargissement de la palette des choix de destinations offertes aux consommateurs.

En outre, la clientèle touristique a évolué, remettant assez sensiblement en cause les schémas traditionnels de l’offre touristique. L’aménagement et la réduction du temps de travail modifient les comportements, avec une progression des très courts séjours, une recherche de tarifs compétitifs mais également une demande de loisirs plus diversifiés et une exigence de qualité.

Cette Journée, certes de façon ambitieuse, permettra d’apporter des témoignages, des forces de proposition, des mises en perspective des spécificités maritimes et montagnardes et, au-delà, de mettre en évidence l’importance d’un pacte de développement durable et d’une solidarité entre deux territoires qui se font face dans une vision positive, innovante et volontariste.