Le nouveau rôle de la branche

Paris

Pour tous ceux qui pensaient que le niveau de la branche était asséché, la loi El Khomri puis les ordonnances Macron ont infligé un sérieux démenti.
Le chantier de la restructuration atteint aujourd’hui son plein régime. Objectif : 100 branches. Message entendu : ça bouge ! Les branches se positionnent dans une volonté de regroupement (branche absorbante ou absorbée). Les premiers arrêtés de représentativité sont tombés, suscitant quelque contentieux.
Les branches sont un atout de partage et de mutualisation en matière d’apprentissage, de formation et de protection sociale. Et jouent un rôle essentiel dans la négociation collective en constituant un socle conventionnel pour les entreprises. A cet égard, les règles de l’extension des accords ont été modifiées par les ordonnances Macron. Et la branche continue de primer sur l’accord d’entreprise dans 13 domaines limitativement énumérés.
Le paysage conventionnel se redessine, la branche y prend une part active. Pour tout savoir, venez assister à notre journée en partenariat avec la Direction générale du travail.