Recherche

Référent(e) en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes (R3)

MONTMELIAN
Jean-Marc Jauffret. Avocat au Barreau de Lyon

Cette formation peut être suivie tant par le référent en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes désigné par le CSE d’une entreprise de plus de 11 salariés, que par le référent en matière de lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes que l’employeur d’une entreprise de plus de 250 salariés doit désigner (leur rôle est comparable, seul leur positionnement diffère).

Le(la) référent(e) désireux de jouer pleinement son rôle doit savoir précisément ce que recouvrent les notions de harcèlement sexuel et d’agissements sexistes, condition essentielle pour aider les salariés en souffrance à réagir de manière appropriée et efficace ; proposer des actions de prévention du harcèlement sexuel et des agissements sexistes est tout aussi essentiel.

A partir de nombreux exemples et d’approches variées, cette formation vise à répondre aux nombreuses interrogations que suscite ce sujet très délicat ; il s’agit aussi de donner à la personne à qui le rôle de référent(e) est confié, les moyens de réagir de manière concrète, efficace et pertinente ; mission d’autant plus ambitieuse qu’elle est d’ailleurs bien peu définie par les textes.


Partager cette page sur :