Accueil > Actualités de la formation et des événements juridiques > Le droit de l’environnement, une spécialité pour l’avenir ?


Le droit de l’environnement, une spécialité pour l’avenir ?



Le Village de la Justice s’est entretenu avec Maître Lepage pour qu’elle apporte son expertise sur l’évolution de ce droit pilier de notre avenir et la réalité professionnelle de ceux et celles qui l’exercent.

L’actuelle prise de conscience de la société relativement à l’écologie a-t-elle une influence sur vos clients ? Cela entraîne-t-il une recrudescence des dossiers à traiter ? La spécialité est-elle devenue « bankable » ?

Corinne Lepage : "La spécialité de droit de l’environnement existe depuis très longtemps et Christian Huglo et moi-même avons été parmi les premiers avocats à en devenir spécialistes. Aujourd’hui, le droit de l’environnement est extrêmement large puisqu’il couvre au-delà du droit des protections et de la lutte contre les préventions, les droits de l’énergie, des transports, de la santé environnementale, pour une part l’agriculture et de la consommation etc. les dossiers sont donc multiples et extrêmement variés. Cette spécialité attire de nombreux jeunes, si j’en juge par les candidatures que nous recevons presque quotidiennement."

L’application des règles écologiques n’étant pas exclusivement nationale, quelle est la part des dossiers européens et internationaux pris en charge par votre cabinet ?

"Le droit européen est à la base de près de 80 % du droit français en matière environnementale. Ceci explique que nombre de dossiers ont un volet communautaire ; plusieurs dossiers assez médiatiques du cabinet comportent une procédure communautaire. Quant à la question internationale, elle a changé de nature. En effet, le développement de ce que l’on appelle la justice climatique comme du reste de la justice sanitaire conduit à ce que les procès qui se déroulent dans le monde inspirent largement les juges nationaux."

Comment susciter des "vocations" en ce domaine auprès des étudiants en droit, des élèves-avocats ? Quels sont les débouchés carrière ?

"La question écologique a pris une telle dimension chez les jeunes que nombre d’entre eux souhaitent y faire carrière. C’est évidemment le cas chez les étudiants en droit dont certains ont compris l’intérêt qu’il y avait à mener un double cursus notamment avec la biologie, les sciences de la nature ou les sciences climatiques. Mais il en va de même de ceux qui, intéressés par la finance ou l’assurance, souhaitent utiliser leurs connaissances en faveur de l’environnement."

Découvrez la suite de l’entretien avec Corinne Lepage ici.


Dernière mise à jour de cette page : 1er octobre 2019 | Tous droits de reproduction réservés formations-juridiques.fr.